Bourse : le parfait levier de l’investissement responsable

Investir en Bourse n’est pas forcément synonyme de spéculation à outrance ou d’effet de levier. Ce placement peut aussi être la clef de voûte d’une stratégie éthique, car il permet de placer son épargne dans une grande diversité de produits : actions directes au capital d’entreprises responsables, fonds verts, ETF, obligations…

Publiés récemment

Comprendre les biais cognitifs pour bien investir

Saviez-vous que certains mécanismes inconscients influençaient grandement votre façon d'investir ? Retour sur les principaux biais cognitifs et comment en sortir.  Cette année, la docteure Hava Orkut, de l'EM Strasbourg, a remporté le prix national de la meilleure...

lire plus

Label ISR : opter pour un fonds responsable

Placer son épargne en Bourse tout en choisissant l'investissement socialement responsable, c'est possible grâce au label ISR.  Créé en septembre 2015 par le gouvernement, le label ISR permet aux épargnants d'identifier les fonds d'investissement socialement...

lire plus
Très populaire dans les pays anglosaxons, l’investissement en Bourse est moins prisé par les épargnants français. Pourtant, ce placement offre une grande diversité de solutions d’investissement et un rendement attractif. Côté inconvénients, le risque peut bien sûr être cité, ainsi que la difficulté à investir pour les débutants.

Acheter une action en Bourse

La façon la plus simple et aussi la plus connue pour investir en Bourse est d’acheter l’action d’une entreprise cotée. Dans ce cas, vous devenez actionnaire de l’entreprise en question. Vous pouvez acheter et revendre autant d’actions que vous souhaitez dans la limite des quantités disponibles sur le marché. A chaque transaction, des frais sont prélevés par l’intermédiaire via lequel vous réalisez la transaction.

Investir dans un ETF

Aussi appelés trackers, les ETF ou exchange traded funds répliquent des indices de marché. Ils vous permettent d’investir en un seul placement dans de multiples entreprises. Des frais de souscription mais aussi de gestion peuvent être appliqués. Ils sont en général assez faibles.

Investir dans un fonds en actions

Certains fonds vous permettent d’investir directement dans un groupe d’entreprises. En général, ces fonds sont thématiques. Ils peuvent être dédiés aux entreprises d’une certaine géographie, ou d’un secteur d’activité : énergie, grande consommation, luxe…

L’immobilier en Bourse : les foncières cotées

Certains secteurs ont même des structures spécifiques. C’est le cas de l’immobilier, dans lequel il est possible d’investir par l’intermédiaire de foncières cotées, aussi appelées SIIC ou sociétés d’investissement immobilier cotées.

La Bourse dans l’assurance-vie

Les unités de comptes de votre contrat d’assurance-vie vous permettent aussi d’investir en Bourse, via des fonds d’investissement référencés par votre assureur. Si vous gérez vous-même votre contrat, vous pouvez choisir dans quels fonds investir.

PEA ou compte-titres ?

Pour investir en Bourse, vous devez ouvrir auprès de votre banque ou d’un intermédiaire financier un compte-titres, qui vous permettra d’acheter et de vendre des titres, ou un plan d’épargne en actions (PEA). La principale différence entre ces deux véhicules tient à la fiscalité applicables, plus avantageuse pour le PEA. Celui-ci est également plus restrictif car il permet d’investir seulement dans des titres européens.

Investir en Bourse, c’est risqué ?

Oui, mais le risque se lisse si vous investissez sur le long terme. La tendance des marchés bousiers est en fait continuellement à la hausse, vous avez donc statistiquement plus de chance de gagner que de perdre de l’argent, et cette chance augmente avec la durée de détention de vos titres.

Comment investir éthique en Bourse ?

Il existe de nombreux moyens d’investir de façon responsable en Bourse. Vous pouvez acheter des actions d’entreprises que vous jugez éthiques, notamment parce qu’elles ont mis en place une politique RSE forte. Vous pouvez aussi miser sur des fonds qui ont opté pour une approche responsable, comme les fonds qui ont obtenu le label ISR.

Qu’est-ce que le label ISR ?

En 2016, les pouvoirs publics français ont lancé le label ISR, pour l’investissement socialement responsable. Ce label permet aux fonds qui l’obtiennent de mettre en avant les critères extra-financiers (tout ce qui n’est pas du rendement pur) de leurs fonds. Pour cela, ils doivent être audités par des organismes qui évaluent plusieurs critères. Parmi ceux-ci, on trouve la prise en compte des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance, les critères ESG, dans la construction du fonds.

Les critères ESG, plus qu’un label

Dans les faits, les fonds labellisés ne sont pas les seuls à prendre en compte les critères ESG dans leur gestion. Aussi, c’est à vous de creuser pour comprendre la stratégie de chaque fonds et trouver chaussure à votre pied.