Vous avez toujours rêvé de participer au développement d’une pépite dans les nouvelles technologies, la santé ou l’industrie ? Le financement participatif en capital vous permet de devenir actionnaire à partir de 100 euros investis.

Le financement participatif doit en grande partie sa popularité au crowdlending, c’est-à-dire au prêt participatif, qui a de nombreux adeptes en France. Mais il existe une autre façon d’investir via ces plate-formes : le crowdfunding en capital, aussi appelé crowdfunding equity.

Entrer au capital d’une entreprise

Le principe est extrêmement simple pour tous ceux qui ont déjà investi sur les marchés boursiers. Il s’agit de débourser une certaine somme pour acheter des parts du capital de l’entreprise. Et ainsi devenir actionnaire de celle-ci. Principale différence – et non des moindres – avec la Bourse, le financement participatif en capital est un investissement non coté. Cela implique qu’il soit moins liquide qu’un investissement en Bourse.

Un investissement illiquide

Lorsque vous investissez en Bourse, vous achetez et vendez des actions sur un marché. Toutes les personnes qui, comme vous, ont ouvert un compte-titres ou autre support d’investissement peuvent acheter ou vendre sur ce même marché. Lorsque vous achetez des actions non cotées, ce marché n’existe pas. Il est donc beaucoup plus difficile pour vous de vendre vos actions. Il vous faut en général attendre plusieurs années, le temps que les fondateurs rachètent vos parts, que l’entreprise soit rachetée par un autre acteur ou qu’il y ait une introduction en Bourse de l’entreprise.

Vos droits en tant qu’actionnaire

Toutefois, être actionnaire d’une entreprise vous donne des droits qui peuvent être passionnants à exercer. D’abord, le droit de participer aux assemblées générales de l’entreprise. Cela vous permet de vraiment prendre part à la vie de celle-ci. Mais aussi de suivre de près ses développements stratégiques et l’évolution de son business model.

Vous avez aussi le droit de voter à ces assemblées, et donc d’avoir un fort impact. Certaines plate-formes comme Wiseed , le leader en France du crowdfunding equity, permettent aux investisseurs de voter à distance lors des assemblées générales. En outre, les porteurs de projets envoient régulièrement des reportings. Ceux-ci traitent aussi bien des développements produits que des recrutements à venir, en mettant en avant leurs points d’inquiétudes ainsi que leurs succès. Pour les investisseurs qui le souhaitent, un véritable dialogue peut s’établir avec l’entreprise.

Les risques de défaut

Comme pour tout placement, il existe un risque de perte de capital. Par exemple, si l’entreprise fait faillite. Ou si, finalement, elle perd de la valeur entre le moment où vous investissez et le moment où vous récupérez votre capital. Les plate-formes réalisent toutes un premier travail d’analyse pour évaluer la solidité des projets financés. Toutefois, cela ne vous dispense pas de faire votre propre travail de recherche. De nombreux documents sont à votre disposition lorsque vous vous inscrivez sur une plate-forme. Il vous faut les étudier, de même que le profil des dirigeants, qui joue souvent beaucoup dans les succès entrepreneuriaux.

Mon expérience sur Wiseed

J’ai investi en 2015 sur la plate-forme Wiseed, que je trouve d’une grande qualité. Elle permet de suivre son portefeuille avec des réévaluations des investissements au fur et à mesure des évolutions des entreprises. Elle permet également d’avoir un accès simple à l’ensemble des documents nécessaires à l’analyse d’un dossier. De plus, les projets responsables y sont surreprésentés.

 

Des projets responsables…et accessibles

Comme dans le cas du crowdlending, il existe de nombreux projets responsables sur les plate-formes de crowdfunding, que ce soit dans les secteurs de la santé, de l’énergie ou de la high tech. Comme pour tout investissement, quelques vérifications sont bien sûr nécessaires, mais il existe de vraies pépites qui, en plus d’être éthiques, sont accessibles à partir de montants défiant toute concurrence, en général 100 euros.



Sur le même thème :


Tout savoir sur le crowdfunding immobilier

Allier l’accessibilité du financement participatif et la solidité de la pierre, c’est le pari que font les plateformes de crowdfunding ...
Lire la suite

Crowdfunding equity : devenir actionnaire en dehors de la Bourse

Vous avez toujours rêvé de participer au développement d’une pépite dans les nouvelles technologies, la santé ou l’industrie ? Le ...
Lire la suite
Investir éthique grâce au crowdlending ou prêt participatif

Investissement responsable : le prêt participatif ou crowdlending

Investissement éthique par excellence, le crowdlending permet de prêter directement aux entreprises de son choix, en contrepartie d’intérêts perçus chaque ...
Lire la suite

L’investissement écologique, mode d’emploi

Vous souhaitez placer votre argent, mais pas question de le faire n’importe comment. Investir tout en encourageant les démarches écologiques ...
Lire la suite

Crowdlending : l’essentiel pour bien investir

Si vous avez un peu navigué sur Internet au cours des cinq ou six dernières années, vous êtes forcément tombés ...
Lire la suite