C’est un changement de peau et un nouveau départ pour le label TEEC. Lancé fin 2015 suite à la Cop21, le label Transition énergétique et écologique pour le climat devient Greenfin. 

Bonne nouvelle pour les aficionados de la Bourse qui souhaitent adopter une démarche d’investissement responsable. Cette semaine, le label TEEC est devenu le label Greenfin. Créé par le ministère de la Transition écologique et solidaire, il doit garantir la qualité verte des fonds d’investissement.

Qui pourra être labellisé Greenfin ?

Ce nouveau label créé par le ministère de la Transition écologique et solidaire sera délivré aux fonds qui agissent « au service du bien commun grâce à des pratiques transparentes et durables », selon les mots du ministère. Les fonds cotés, alternatifs, d’infrastructures, obligataires, de dette privée sont éligibles. Dans l’immobilier, les SCPI et OPCI sont également éligibles.

Les fonds qui investissent dans des entreprises des secteurs du nucléaire et des énergies fossiles ne pourront pas obtenir le label. D’autres exclusions partielles ont été prévues. Les sociétés réalisant plus de 33% de leur chiffre d’affaires dans certains secteurs ne pourront pas être inclues dans les fonds labellisés. Ces secteurs sont les suivants :

  • les centres de stockage et d’enfouissement sans capture de gaz à effet de serre
  • l’incinération sans récupération d’énergie
  • l’efficience énergétique pour les sources d’énergie non renouvelables et les économies d’énergie liées à l’optimisation de l’extraction, du transport et de la production d’électricité à partir de combustibles fossiles
  • l’exploitation forestière, sauf si elle gérée de manière durable, et l’agriculture sur tourbière.

Sont également exclues les sociétés de distribution, transport et production d’équipements et de services, si plus de 33% de leur chiffre d’affaires est réalisé auprès de clients exerçant dans le nucléaire ou les énergies fossiles.

Quels sont les secteurs éligibles ?

Le ministère a publié une liste de huit secteurs d’activité qui entrent dans le champ de la transition énergétique et écologique et de la lutte contre le changement climatique. Ces huit activités sont les suivantes :

  • l’énergie
  • le bâtiment
  • la gestion des déchets et le contrôle de la pollution
  • l’industrie
  • le transport propre
  • les technologies de l’information et de la communication
  • l’agriculture et la forêt
  • l’adaptation au changement climatique.

Les fonds doivent par ailleurs avoir une approche ESG. C’est-à-dire prendre en compte les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance, en particulier dans leur gestion des controverses.

Un reporting vert obligatoire

En plus de répondre aux exigences précédemment citées, les fonds devront mesurer l’impact de leurs investissements. Un reporting devra être fourni pour détailler la contribution de leurs investissements à la transition énergétique et écologique, dans un moins l’un de ces quatre domaines :

  • le changement climatique
  • l’eau
  • les ressources naturelles
  • la biodiversité.

EY France, Novethic et Afnor Certifications sont les organismes labellisateurs.

Aller plus loin

→ Pour en savoir plus sur le label, vous pouvez vous rendre sur la page du ministère dédiée à Greenfin.

→ Pour comparer les meilleurs ETF éthiques, vous pouvez consulter notre comparateur.



Sur le même thème :


Label ISR

Label ISR : opter pour un fonds responsable

Placer son épargne en Bourse tout en choisissant l'investissement socialement responsable, c'est possible grâce au label ISR.  Créé en septembre ...
Lire la suite
Investir en Bourse : s'entraîner grâce à des applis

Bourse : 3 applis pour s’entraîner à investir

Découvrez ces applications qui vous permettent de vous entraîner avant de sauter le pas et de vous lancer sur les ...
Lire la suite
Gérer ses finances face au coronavirus

Coronavirus : comment gérer ses placements ?

L’épidémie de Covid-19 et la mise à l’arrêt d’une grande partie de l’économie a déjà fait plonger la Bourse. Plus ...
Lire la suite
Comment éviter le greenwashing

Greenwashing : identifier les fonds vraiment durables

Dans un monde où sont proposées de plus en plus d'offres durables, il peut être compliqué d'échapper au greenwashing. Heureusement, ...
Lire la suite

PEA ou compte-titres : deux choix pour investir responsable en Bourse

Le choix d'un plan d'épargne en actions ou d'un compte-titres se fera en fonction de la stratégie d'investissement de chacun ...
Lire la suite
Bourse : comment gérer son PEA - Investir éthique

Comment gérer son PEA

Le plan d’épargne en actions (PEA) est un outil très intéressant pour investir en Bourse tout en bénéficiant d’un avantage ...
Lire la suite
L'eau, un investissement éthique

Investir responsable : la thématique de l’eau

Thématique d'investissement socialement responsable, l'eau est une denrée stratégique aussi bien pour les particuliers que pour les entreprises. Des fonds ...
Lire la suite
Investir dans la biodiversité

Investir pour préserver la biodiversité

Protéger la biodiversité est un enjeu dont l'importance est aujourd'hui connu et comprise de tous. En tant qu'épargnant et investisseur, ...
Lire la suite
Choisir un fonds responsable

Bourse : choisir un fonds d’investissement responsable

Il existe en France plusieurs centaines de fonds d'investissement qui ont obtenu un label responsable ou se présentent sous un ...
Lire la suite
Le rhino impact bond

Le rhino impact bond, un placement pour sauver les rhinocéros

 Alliant mécanisme financier, donation et conservation d'une espèce menacée, cette obligation originale pourrait bien ouvrir la voie à l'émergence d'un ...
Lire la suite