Pour composer un portefeuille, encore faut-il savoir comment choisir les entreprises qui le composent ! Voici quelques conseils pour faire une bonne sélection, résistante et éthique.

Investir en Bourse n’est pas si simple. Mais il existe quelques règles qui peuvent être très utiles au moment de choisir les entreprises qui composeront votre portefeuille.

Avant toute chose, sachez que la philosophie d’Investir éthique est d‘investir sur le moyen-long terme, c’est-à-dire pour un minimum de 18 à 24 mois. Investir responsable est également indispensable. Ce qui ne veut pas dire que la performance est secondaire, au contraire !

Sortir du CAC 40

Arrêter de se focaliser uniquement sur le CAC 40 est un premier pas pour construire son portefeuille. Les médias en parlent beaucoup car il sert d’indice de référence pour dessiner une tendance sur le marché, mais il ne faut pas oublier que le marché est bien plus vaste. Il existe environ 800 entreprises cotées en France. Dans le monde, la Banque mondiale en recense 42 000.

Bien comprendre les modèles

Pour faire un bon choix il faut comprendre le marché sur lequel l’entreprise qui vous intéresse est positionnée. Pourquoi ? Parce que si vous investissez sur du long terme, vous ne pouvez pas fonder votre opinion sur de l’analyse graphique uniquement. Vous allez devoir anticiper la trajectoire d’une entreprise et plus globalement d’un secteur d’activité.

Diversifier

Toutefois, privilégier un secteur bien compris ne signifie pas faire l’impasse sur la diversification. Pour bien gérer un portefeuille, 10 à 15 lignes suffisent, ce qui laisse la possibilité de varier les investissements tout en misant sur des secteurs que l’on connait.

Attention ici à ne pas tomber dans le biais de familiarité, un biais cognitif que nous avons récemment évoqué qui nous pousse à investir dans ce qu’on connait uniquement. Pour éviter cela, la meilleure chose à faire est encore de faire un travail d’analyse de la société.

Il existe plus de 800 sociétés cotées en France

Analyser l’entreprise

Une fois que vous avez identifié un secteur d’activité qui vous semble porteur et que vous avez recensé les entreprises qui sont leaders sur ce secteur, il est temps de les analyser. Il est aussi intéressant de noter qu’au-delà des leaders, les challengers ayant un potentiel de croissance sur le long terme sont aussi intéressants.

Pour faire ce travail d’analyse, pas besoin d’être sur-diplômé. Toutefois, il faut avoir des connaissances de base qui vous permettront de lire un bilan. Plusieurs critères sont intéressants à regarder, comme la progression du chiffre d’affaires de l’entreprise par rapport à la progression de ses coûts, ou encore son niveau d’endettement. Les performances passées ne présagent pas des performances futures, mais une entreprise ayant fait montre de stabilité et de croissance au cours des trois à cinq années précédentes sera intéressante. 

Il est également intéressant de regarder des critères qualitatifs. Parmi les questions que vous pouvez vous poser : qui sont les dirigeants de la société ? Sont-ils en place depuis longtemps ? Y a-t-il une culture forte d’entreprise ?

Les entreprises éthiques performent mieux sur le long terme

Investir éthique pour performer

Toujours dans les critères qualitatifs, d’autres facteurs sont importants : les facteurs éthiques. De plus en plus d’études confirment que les entreprises responsables obtiennent de meilleures performances sur le long terme, parce qu’elles sont soumises à moins de risques, notamment réglementaires. Cela devrait donc être un critère pour tous les investisseurs et pas seulement ceux qui se focalisent sur l’ISR. 

Les critères qui m’intéressent particulièrement sont la mesure par l’entreprise de ses impacts environnementaux, mais aussi ses efforts en matière de diversité de genre et ethnique dans ses équipes et ses équipes dirigeantes.

Certains  facteurs me permettent d’éliminer directement des entreprises de mon portefeuille : le non respect des droits de l’homme ou des politiques sociales trop dure, les scandales fiscaux et de corruption, et bien sûr les activités intrinsèquement polluantes.

Acheter au bon moment

Pour avoir un portefeuille performant il faut aussi acheter au bon moment, c’est-à-dire de préférence pas pendant un pic. Il est possible de profiter d’une chute du cours pour acheter. Dans ce cas, il faut toutefois s’assurer que cette chute ne soit pas due à un phénomène structurant. Les cours étant volatils, il arrive qu’il y ait des baisses qui se rétractent rapidement. Sinon, acheter est quand l’entreprise sort de l’actualité est aussi intéressant. Cela permet au cours d’être plus stable et à l’investisseur d’être plus serein.

Prendre son temps

Ce travail en amont est important. C’est en prenant le temps de faire ces analyses que vous pourrez avoir un portefeuille solide et le gérer sereinement. Cela vous permettra aussi de réaliser que telle ou telle entreprise que vous pensiez solide ne l’est pas, et de découvrir de nouvelles opportunités en vous intéressant aux dynamiques des secteurs d’activités étudiés.



Sur le même thème :


Label ISR

Label ISR : opter pour un fonds responsable

Placer son épargne en Bourse tout en choisissant l'investissement socialement responsable, c'est possible grâce au label ISR.  Créé en septembre ...
Lire la suite
Investir en Bourse : s'entraîner grâce à des applis

Bourse : 3 applis pour s’entraîner à investir

Découvrez ces applications qui vous permettent de vous entraîner avant de sauter le pas et de vous lancer sur les ...
Lire la suite
Gérer ses finances face au coronavirus

Coronavirus : comment gérer ses placements ?

L’épidémie de Covid-19 et la mise à l’arrêt d’une grande partie de l’économie a déjà fait plonger la Bourse. Plus ...
Lire la suite
Comment éviter le greenwashing

Greenwashing : identifier les fonds vraiment durables

Dans un monde où sont proposées de plus en plus d'offres durables, il peut être compliqué d'échapper au greenwashing. Heureusement, ...
Lire la suite

PEA ou compte-titres : deux choix pour investir responsable en Bourse

Le choix d'un plan d'épargne en actions ou d'un compte-titres se fera en fonction de la stratégie d'investissement de chacun ...
Lire la suite
Bourse : comment gérer son PEA - Investir éthique

Comment gérer son PEA

Le plan d’épargne en actions (PEA) est un outil très intéressant pour investir en Bourse tout en bénéficiant d’un avantage ...
Lire la suite
L'eau, un investissement éthique

Investir responsable : la thématique de l’eau

Thématique d'investissement socialement responsable, l'eau est une denrée stratégique aussi bien pour les particuliers que pour les entreprises. Des fonds ...
Lire la suite
Investir dans la biodiversité

Investir pour préserver la biodiversité

Protéger la biodiversité est un enjeu dont l'importance est aujourd'hui connu et comprise de tous. En tant qu'épargnant et investisseur, ...
Lire la suite
Choisir un fonds responsable

Bourse : choisir un fonds d’investissement responsable

Il existe en France plusieurs centaines de fonds d'investissement qui ont obtenu un label responsable ou se présentent sous un ...
Lire la suite
Le rhino impact bond

Le rhino impact bond, un placement pour sauver les rhinocéros

 Alliant mécanisme financier, donation et conservation d'une espèce menacée, cette obligation originale pourrait bien ouvrir la voie à l'émergence d'un ...
Lire la suite