Il existe de multiples solutions pour investir en Bourse. Parmi celles-ci, les exchange traded funds (ETF), aussi appelés trackers, permettent de répliquer des indices de marché. Ils offrent un double avantage : la diversification et un prix attractif. Mais sont-ils éthiques ? Pas si sûr.

L’investisseur américain Warren Buffet les présente comme une solution simple pour investir sans connaissance et sans trop de frais : les ETF. Mais quelles sont les caractéristiques de ces produits ?

Appelés trackers ou exchange traded funds, pour ETF, il s’agit de fonds indiciels cotés. Cotés car vous investissez dans un ETF via la Bourse. Indiciels, car ils répliquent la performance d’indices d’actions ou d’obligations.

Ils peuvent être sectoriels, et donc permettre aux souscripteurs d’investir uniquement dans l’énergie ou les technologies. Cela veut dire que, grâce à un ETF, vous pouvez par exemple investir dans toutes les entreprises du CAC 40 via un seul investissement.

Par quel biais investir dans un ETF ?

Il est possible d’investir dans un ETF via un compte-titre, mais aussi dans certains cas via votre PEA ou même votre contrat d’assurance-vie.

Comme pour une action, vos titres ETF peuvent être revendus quand vous le souhaitez. Attention toutefois, car certains produits se présentent comme trackers ou ETF mais ne le sont pas. Les ETF doivent être identifiés par un code Isin, comme tout fonds créé par une société de gestion agréée. Alors n’hésitez pas à vérifier si vous avez un doute.

Quels sont les risques liés à ce placement ?

Y a-t-il des risques à investir dans un ETF ? Oui, comme pour tout produit financier. L’avantage des fonds indiciels est qu’ils permettent d’être diversifié en un seul investissement. Les frais associés à ces trackers sont aussi réputés pour être bas. Mais attention, car si votre indice de référence baisse, votre performance sera négative, comme pour un investissement en actions classique.

Quelle fiscalité appliquer à un ETF ?

Voyons à présent la fiscalité de ce placement.Dans un compte-titres ordinaire, il sera taxé comme toute autre valeur mobilière, à 30 %. Pour rappel, cette flat tax à 30 % comporte deux volets : 17,2 % de prélèvements sociaux et 12,8 % d’impôt sur le revenu. La même taxation sera appliquées aux contrats d’assurance-vie, pour tous les versements effectués à partir du 27 septembre 2017.

Si vous avez réalisé des versements avant cette date, les gains seront taxés comme en vigueur précédemment, c’est-à-dire à 35 % pour moins de 4 ans de détention, à 15 % entre 4 et 8 ans et à 7,5 % au-delà de 8 ans, en plus des prélèvements sociaux.

Dans un PEA, l’ETF bénéficiera du régime fiscal avantageux lié à ce produit dès cinq ans de détention. Depuis le 1er janvier 2019, les retraits réalisés avant cinq ans de détention sont soumis au prélèvement forfaitaire unique de 30%. Pour un retrait ou rachat entre 5 et 8 ans, les gains sont exonérés d’impôt sur le revenu mais restent soumis aux contributions sociales, soit 17,2 %. Après 8 ans, les mêmes conditions sont appliquées à une rente viagère issue d’un PEA. Depuis le vote de la loi Pacte, les retraits effectués après cinq ans de détention n’entraînent plus la clôture du plan. Vous pouvez également continuer à alimenter le plan au-delà de huit ans de détention.

Comment investir éthiquement ?

Maintenant que nous en savons plus sur les ETF, il est temps de nous intéresser à la question de l’éthique. Il est difficile de contrôler le caractère éthique d’un ETF, qui est investi sur de multiples actions.

Les indices classiques de type CAC 40, qui regroupe les plus grandes capitalisations boursières en France, l’euro Stoxx 50, qui fait la même chose pour la zone euro, etc., ne sont pas de bons candidats. Mais de nombreuses sociétés ont, depuis plusieurs années, mis au point des indices prenant en compte les critères ESG.

Qu’est-ce qu’une approche ESG ?

ESG, cela veut dire, environnementaux, sociaux et de gouvernance. Il s’agit de critères utilisés partout dans le monde pour évaluer le caractère responsable des entreprises.

Le critère environnemental tient compte, notamment, de la gestion des déchets, de l’énergie. Il englobe aussi la volonté d’une entreprise à réduire ses émissions de gaz à effet de serre. Le critère social concerne la prévention des accidents du travail, la formation, la non-discrimination, le respect du droit du travail… Le critère de gouvernance s’attache quant à lui à l’indépendance du conseil d’administration, à la vérification des comptes ou encore à la structure de gestion de la société.

Des indices éthiques

Par exemple, l’indice anglais FTSE4Good comprend un panier d’actions anglaises permettant d’investir dans des entreprises responsables. L’entreprise française Vigeo Eiris a aussi créé ses propres indices, parmi lesquels ASPI Eurozone. Cet indice regroupe les 120 entreprises européennes ayant les meilleures performances en termes de développement durable.

Les ETF sont donc une super solution si vous voulez avoir un portefeuille diversifié, sans trop de frais, et si vous souhaitez investir de façon responsable simplement. Si vous souhaitez éviter certains secteurs ou types d’entreprises, je vous conseille de jeter un œil aux compositions des indices avant de vous lancer.



Sur le même thème :


Label ISR

Label ISR : opter pour un fonds responsable

Placer son épargne en Bourse tout en choisissant l'investissement socialement responsable, c'est possible grâce au label ISR.  Créé en septembre ...
Lire la suite
Investir en Bourse : s'entraîner grâce à des applis

Bourse : 3 applis pour s’entraîner à investir

Découvrez ces applications qui vous permettent de vous entraîner avant de sauter le pas et de vous lancer sur les ...
Lire la suite
Gérer ses finances face au coronavirus

Coronavirus : comment gérer ses placements ?

L’épidémie de Covid-19 et la mise à l’arrêt d’une grande partie de l’économie a déjà fait plonger la Bourse. Plus ...
Lire la suite
Comment éviter le greenwashing

Greenwashing : identifier les fonds vraiment durables

Dans un monde où sont proposées de plus en plus d'offres durables, il peut être compliqué d'échapper au greenwashing. Heureusement, ...
Lire la suite

PEA ou compte-titres : deux choix pour investir responsable en Bourse

Le choix d'un plan d'épargne en actions ou d'un compte-titres se fera en fonction de la stratégie d'investissement de chacun ...
Lire la suite
Bourse : comment gérer son PEA - Investir éthique

Comment gérer son PEA

Le plan d’épargne en actions (PEA) est un outil très intéressant pour investir en Bourse tout en bénéficiant d’un avantage ...
Lire la suite
L'eau, un investissement éthique

Investir responsable : la thématique de l’eau

Thématique d'investissement socialement responsable, l'eau est une denrée stratégique aussi bien pour les particuliers que pour les entreprises. Des fonds ...
Lire la suite
Investir dans la biodiversité

Investir pour préserver la biodiversité

Protéger la biodiversité est un enjeu dont l'importance est aujourd'hui connu et comprise de tous. En tant qu'épargnant et investisseur, ...
Lire la suite
Choisir un fonds responsable

Bourse : choisir un fonds d’investissement responsable

Il existe en France plusieurs centaines de fonds d'investissement qui ont obtenu un label responsable ou se présentent sous un ...
Lire la suite
Le rhino impact bond

Le rhino impact bond, un placement pour sauver les rhinocéros

 Alliant mécanisme financier, donation et conservation d'une espèce menacée, cette obligation originale pourrait bien ouvrir la voie à l'émergence d'un ...
Lire la suite